Terre-Large


Unités de Recherche

BIOSE

L’Unité de recherche facultaire BIOSE (Ingénierie des bio-systèmes) fédère un ensemble d’équipes (axes) menant leur recherche dans le domaine de la gestion durable des espaces naturels et anthropisés. L’ensemble des activités menées s’inscrit dans une logique conceptuelle : Mesurer, Quantifier, Modéliser – Comprendre et Interpréter – Gérer et Valoriser.

FOCUS

FOCUS (Freshwater and OCeanic science Unit of reSearch) est une unité de recherche qui intègre des recherches fondamentales et appliquées dans le  domaine aquatique. Sa thématique générale est de réaliser des études portant sur la  caractérisation, la compréhension du fonctionnement et la modélisation de  l’environnement physique des écosystèmes aquatiques en vue de maintenir et/ou de  restaurer leur bon état écologique et promouvoir les biens et services délivrés par ces  écosystèmes aux sociétés. En particulier, le but est de comprendre la dynamique de  l’océan et des eaux continentales et les interactions entre les organismes avec leur  habitat.

GEOLOGY

L'unité de recherche rassemble des expertises dans plusieurs thèmes de recherche spécifiques couvrant la plupart des aspects du domaine de la géologie : des processus planétaires internes aux processus planétaires externes, de l'échelle nano à l’échelle macroscopique, des couches très profondes à l'époque moderne, et même au-delà de la Terre. Les sept laboratoires de recherche existants inclus dans l’unité proposent de développer des recherches interdisciplinaires existantes et nouvelles portant sur quatre thèmes de recherche prioritaires au sein de l’unité: l’évolution de la Terre et de la vie, les matériaux terrestres, les processus terrestres et la géologie planétaire et l'astrobiologie.

SPHERES 

L'unité de recherche interdisciplinaire SPHERES qui couvre à la fois les sciences exactes, appliquées, sociales et économiques, a pour objet de recherche les différentes sphères qui constituent la Terre : l'atmosphère (climat, composition, circulation, air ambiant), l'hydrosphère (cours d'eau, calotte polaire, aquifère), la biosphère (biocénose, écosystème, agriculture, biodiversité), la géosphère (géomorphologie, géo-risque, processus de surface), la technosphère (géomatique, positionnement satellite, télédétection, smart cities, efficience énergétique, énergie renouvelable, constructions durables) et l'anthroposphère (habitat, territoire, géographie économique,gouvernance et participation citoyenne).L'Unité SPHERES poursuit trois missions : en étudier le fonctionnement et les interactions sur le plan fondamental et appliqué, étudier la relation dynamique entre l’homme et son milieu et contribuer à une évolution durable et intelligente de la Société.

EN SAVOIR +

UEE 

Les activités de recherche de l'Unité de recherches Urban and Environmental Engineering sont toutes liées à l'ingénierie urbaine et environnementale. Elles sont structurées autour de 4 axes intimement liés, reposant sur une compréhension dynamique de l'environnement urbain. Ces 4 axes sont transversaux au département et aux différents secteurs qui le composent: Conception de bâtiments, structures et réseaux de transports, Matériaux et gestion efficaces des ressources, Risque et ingénierie environnementale, activités humaines et cadre bâti.

en savoir +


Infrastructures et équipements

AFFISH-RC

La recherche à l'Université de Liège sur le poisson et l'environnement aquatique date du milieu du 19ème siècle, la création de l'aquarium public au début des années 1960, suivie de la création de la Station de recherche marine STARESO (Corse) et du Centre de recherche et de formation en aquaculture lancer des recherches fondamentales et appliquées dans de nombreux domaines appartenant à l'ichtyologie et à la biologie marine: éco-éthologie, morphologie, biochimie, physiologie, embryologie, écotoxicologie, virologie et génétique. Dans une tentative de fédérer de plus en plus leur expertise autour de la station de recherche et d'éducation internationale de Tihange et l'une des vitrines les plus représentatives - les musées Aquarium-Musée du Zoologie - les laboratoires de poissons se sont joints à une seule structure opérationnelle officielle. Dans cette perspective, dans sa session de décembre 2012, le conseil d'administration de l'Université de Liège a ratifié la création d'une entité thématique de recherche fondamentale et appliquée sur le poisson, AFFISH-RC.

EN SAVOIR +

AgricultureIsLife

Cette plateforme de recherche qui dépende de l'unité de recherche TERRA (Gembloux) promeut des projets considérant les agroécosystèmes comme des entités et stimule le développement d’outils, de techniques et de connaissances permettant d’améliorer la performance globale des agroécosystèmes en termes de services écosystémiques.

CART - Center for Analytical Research and Technology

Le CART a pour missions de développer de nouveaux concepts en chimie analytique et en analyse des données, de mener des recherches dans le domaine de l'analyse de composés organiques et inorganiques dans les denrées alimentaires, dans les produits animaux et dans d'autres matériaux d'origines biologique et environnementale, d’effectuer, pour le compte de tiers, des études et des analyses de polluants organiques et inorganiques dans les denrées alimentaires, dans les produits animaux et dans d'autres matériaux d'origines biologique et environnementale, et de mener des recherches sur les effets de composés et sur leurs interactions sur des systèmes biologiques.

EN SAVOIR +

ICOS

Le projet ICOS, projet d’infrastructure européenne, se donne comme objectifs, entre autres, d’établir une infrastructure intégrée d’observation à long terme du CO2 et des gaz à effet de serre à une échelle globale et de déterminer les flux de ces gaz à partir d’observations et de les relier aux processus d’émission.En Wallonie, le projet ICOS comprend trois observatoires terrestres sur lesquels seront effectués des mesures en continu d’échanges de ces gaz entre écosystèmes et atmosphère, dont un sur le campus de Gembloux Agro-Bio Tech. Les mesures relevées permettront un suivi de la dynamique de ces flux aux échelles journalière, saisonnière et interannuelle. Outre le CO2, d’autres gaz (vapeur d’eau, méthane, ozone, composés organiques volatils, protoxyde d’azote, composés isotopiques) peuvent être étudiés.

STARESO

La Station de Recherches sous-marines et océanographique de l'Université de Liège se situe en Méditerannée, sur les côtés Corse, à l'extrémité du cap de la Revellata, à Calvi. Depuis plus de 45 ans, STARESO développe et accueille de nombreuses thématiques de recherches marines et terrestres par le biais de projets nationaux, internationaux et multidisciplinaires. Parmi celles-ci, les études de la biodiversité, de la structure et du fonctionnement des écosystèmes benthiques et pélagiques à différentes échelles d’espace et de temps, l’étude de l’évolution temporelle des producteurs primaires (plancton, algues, herbiers…) depuis plus d’un demi siècle, en relation avec les variations climatiques;, la caractérisation et la prédiction des réponses du système marin aux variations climatiques et aux perturbations anthropiques, dans une optique d’aide à la gestion de l’environnement côtier, le cycle du carbone, de l’azote et du phosphore ou encore le continuum entre les eaux continentales et océaniques.

EN SAVOIR +


vid-img-1

STARESO : Une station de recherche unique

Station de recherches océanographiques de l'Université de Liège, STARESO offre depuis 50 ans un cadre unique, propice à la recherche et l'enseignement. 

 

Contact
Besoin d'information sur ce domaine de recherche ?

Partagez cette page