Étudier nos cultures, leurs histoires, leurs modes de communication et leurs courants artistiques afin de mieux comprendre d'où nous venons. 

ArtsEtLettres large

Unités de Recherches

Art, Archéologie et Patrimoine - AAP

L’unité de recherche interfacultaire s’intéresse à la connaissance, la mise en valeur et la conservation du patrimoine culturel, tant matériel qu’immatériel. Elle s’appuie sur des ressources et des compétences scientifiques dans le domaine de l’archéologie, de l’histoire de l’art et de l’architecture, de l’archéométrie, de la muséologie, de la gestion du patrimoine, de la conservation-restauration, mais aussi de l’esthétique, de la philosophie de l’art, de l’anthropologie et de la sociologie de l’art. Le champ d’action couvre toutes les périodes, de la Préhistoire à l’Époque contemporaine, ce qui lui permet d’étudier, sur une longue durée, les processus de création, de transmission des savoir-faire, de réception et de patrimonialisation des productions humaines.

En savoir + 

CEREP - Centre d'Enseignement et de Recherche en Études post-coloniales

Le Centre d’enseignement et de recherche en études postcoloniales, se consacre à l’étude des littératures et civilisations post-coloniales du monde Anglophone. Dans ce cadre il mobilise ses nombreuses collaborations internationals avec notamment l’EACLALS (European Association for Commonwealth Language and Literature Studies) et l’EASA (European Association for Studies on Australia). Toutefois, il s’ouvre aussi aux unités de recherche qui poursuivent des recherches dans les matières relatives aux études post-coloniales dans d’autres langues que l’anglais (allemand, espagnol, français et néerlandais). 

EN SAVOIR + 

CIRTI - Centre Interdisciplinaire de Recherches en Traduction et en Interprétation 

Le CIRTI soutient la recherche en traduction et en interprétation dans une perspective interdisciplinaire (collaborations avec linguistes, philologues, philosophes). La traductologie permet d’étudier la circulation des idées et des textes d’une aire de culture à l’autre. Elle apporte aux études littéraires et aux sciences humaines une série de concepts et de catégories analytiques qui permettent de penser le contexte actuel de mondialisation, ainsi que les rapports géopolitiques actuels entre les langues et les cultures. Elle permet enfin d’étudier les échanges qui ont marqué l’histoire des relations entre espaces culturels différents, notamment entre les métropoles et leurs colonies. En retour, la recherche en traduction et en interprétation se nourrit d’autres disciplines des sciences humaines telles les sciences politiques et les sciences historiques.

EN SAVOIR + 

L&L - Langues et Lettres 

L’unité de recherche regroupe des chercheurs en langues, linguistique et littérature dans le contexte des langues modernes. En tant que structure de recherche, l'unité se veut une coupole multidisciplinaire permettant à des chercheurs issus de disciplines scientifiques différentes et spécialisés dans des aires linguistiques et culturelles variées de se regrouper et de mener collectivement des travaux scientifiques sur des thématiques transversales. Ainsi, l’unité de recherche consacre un espace de rencontre et de dialogue inter-disciplinaire et inter-langues, propice à l’émergence de nouveaux projets collaboratifs tout en offrant un cadre souple permettant aux sous-groupes constitutifs de l’unité de continuer à mener et à développer des projets spécifiques, notamment par le biais de différents centres thématiques plus pointus

EN SAVOIR + 

Mondes anciens 

L’Unité de recherche  s’attache à l’étude de ces univers culturels qui, à époque historique, ont précédé l’émergence de ce qu’il est convenu d’appeler aujourd’hui la modernité,- et plus spécialement la modernité dans le monde occidental,- et qui l’ont directement conditionnée. Le spectre chronologique, géographique et culturel envisagé est donc particulièrement vaste et, par essence, polymorphe et multiple. L’Unité rassemble des chercheurs qui consacrent leurs travaux aux diverses civilisations qui constituent ces mondes anciens et à leurs productions culturelles. Par sa vocation fondamentalement transdisciplinaire, elle a pour objectif de favoriser la confrontation de ces différents domaines et, à travers l’étude de cas précis et détaillés, de rencontrer des enjeux sociétaux de pleine actualité, permettant ainsi de nourrir, avec un recul historique, notre réflexion sur notre propre monde contemporain.

EN SAVOIR + 

Transitions

Depuis le Moyen Âge jusqu’aux bouleversements engendrés par la science galiléenne, l’Europe vit d’incessants questionnements qui remettent en cause ses équilibres politiques et leurs légitimations, qui ébranlent les fondements de l’unité confessionnelle et déplacent les limites du savoir et de la création. En tentant de transcender les clivages hérités d’une longue tradition historiographique, l’Unité de recherches « Transitions » se penche sur ces incessantes mutations. Ouvert aux médiévistes et aux modernistes, toutes disciplines confondues, il encourage la confrontation des pratiques de recherche, les collaborations inédites et le partage des résultats. L’objectif est d’élargir nos intérêts à la constellation des facteurs qui ont concouru à la construction des cadres sociaux et culturels dans lesquels nous nous définissons aujourd’hui encore, dans le monde occidental.

EN SAVOIR + 

Traverses 

L’unité de recherches TRAVERSES fédère des chercheurs issus de 5 départements différents et prend la forme d’un réseau de 16 centres de recherches qui ont chacun leurs objets et méthodes de recherches spécifiques et bénéficient de leur visibilité propre, mais qui ont multiplié les collaborations sur des projets transversaux et interdisciplinaires. Cette  structure commune permet d'encourager les recherches pointues de ses différentes équipes et de favoriser leurs interactions au profit de projets fédérateurs et originaux. Les recherches menées au sein de TRAVERSES relèvent de disciplines qui entretiennent entre elles de multiples dialogues : la philosophie, l’histoire, la théorie et l’histoire littéraires, les études des arts du spectacle, les sciences du langage et les sciences de la communication. 

EN SAVOIR + 


Infrastructures et équipements

CEDOPAL - Centre de Documentation de Papyrologie Littéraire

Installé depuis juin 1999 dans le bâtiment central de l’Université de Liège, le CEDPOLA dispose d’un fichier unique au monde regroupant les 8000 papyrus littéraires grecs et latins répertoriés à ce jour. Le CEDOPAL dispose également d’une bibliothèque d’éditions, de commentaires, d’études et de revues papyrologiques, incluse au sein de la Bibliothèque des sciences de l’antiquité et d'une bibliothèque spécialisée d'environ 600 ouvrages sur l’histoire du livre. Le centre dispose des outils informatiques nécessaires pour l’identification des textes littéraires dans les papyrus, ainsi que pour le traitement des informations, mais aussi d’une base de données répertoriant les papyrus littéraires grecs et latins du catalogue Mertens-Pack³.

EN SAVOIR +

Centre Européen d'Archéométrie

Le Centre d’archéométrie est, à l’heure actuelle, le seul centre interdisciplinaire d’étude archéométrique du patrimoine monumental et artistique créé à l’initiative d’une université et reposant essentiellement sur le potentiel de celle-ci. Rares sont les laboratoires d’archéométrie nationaux ou attachés aux grands musées qui regroupent des compétences et des équipements aussi riches et diversifiés. Le champ d’action du Centre est dès lors très vaste. De nombreux partenaires extérieurs - belges et étrangers - prennent part à l’élaboration et la gestion des projets de recherches. Les objectifs du CEA s’inscrivent tantôt dans la recherche pure, tantôt dans la recherche appliquée. Les responsables tiennent à garantir cette double vocation. 

EN SAVOIR +

 

Musée de Préhistoire 

L’Université de Liège fut l’une des premières à s’intéresser à la connaissance de l’homme préhistorique. La très haute ancienneté de l’homme fut démontrée par l’un de ses membres, Philippe-Charles Schmerling, dès le début du XlXème siècle. Poursuivant cette tradition, l’Université continue sa mission en pratiquant de nombreuses recherches dans le domaine de la Préhistoire. Les collections de Préhistoire se répartissent en trois sections. La première illustre les différentes étapes des activités humaines depuis les origines en présentant toute une série de pièces archéologiques caractéristiques des grandes périodes de la Préhistoire. La seconde section montre, groupé par périodes, un matériel archéologique résultant de fouilles effectuées par les membres du Service de Préhistoire et par des collaborateurs étrangers. La troisième section s’attache à présenter des reconstitutions d’objets préhistoriques au travers de pièces expérimentales. Un ensemble de moulages illustrant les principaux stades de l’évolution physique des Hominidés complète la présentation des collections archéologiques.

EN SAVOIR + 

Projet RAMSES

Base de données spécialisée dans les textes rédigés en néo-égyptien et est mise à disposition des égyptologues via l’interface Ramses Online. Lancée en 2006, elle continue à s’enrichir de nouvelles données et à se doter de nouvelles fonctionnalités. Cet outil est largement reconnu et utilisé par la communauté égyptologique internationale.

EN SAVOIR + 

Tracéolab

Le laboratoire de Tracéologie, TraceoLab, se consacre à l’étude des comportements humains à travers l’analyse des traces et résidus macro- et microscopiques sur les artefacts préhistoriques en pierre. Les projets de recherche du TraceoLab concernent surtout la période du Paléolithique du monde ancien.

En savoir +


vid-img-1

Archéométrie : la science au service de l’art

En menant tant des collaborations avec les institutions liégeoises, comme le Musée de la Boverie, qu'en analysant une oeuvre de Picasso à Los Angeles, le Centre Européen d'Archéométrie tente de percer les secrets des œuvres d'art.

vid-img-1

Le Jeu Vidéo : Objet culturel non-identifié

Si le jeu vidéo est aujourd'hui l'industrie culturelle la plus importante d'un point de vue économique, elle peine à faire reconnaître ses œuvres comme des objets artistiques. C'est pourtant sous cet angle que les chercheurs du Liège Game Lab ont décidés de s'y intéresser.

vid-img-1

Sur les traces de la préhistoire

Le laboratoire de tracéologie réalise des expériences sur l'usage d'outils sur des peaux, reproduisant ainsi des techniques issues de la préhistoire. Des recherches qui permettront d'en analyser les traces et résidus, et peut-être de mieux comprendre l'évolution humaine.

Contact
Besoin d'information sur ce domaine de recherche ?

Partagez cette page