A

u sein de la Fédération Wallonie-Bruxelles, le doctorat est défini par le Décret Paysage comme un diplôme de troisième cycle universitaire menant au grade académique de docteur et délivré après la soutenance d’une thèse.

Si sa durée est officiellement d'au moins trois années (180 crédits), le travail de thèse représente en réalité plutôt quatre années de travail à temps plein (en moyenne) en tant que chercheur : en somme 48 mois d’exploration et d’approfondissement du métier de chercheur !

Une épreuve en trois temps

L'épreuve de doctorat se décline en trois temps :

1. La formation doctorale (60 crédits)

Elle est validée par un certificat de formation à la recherche. Ce dernier confère une haute qualification scientifique et professionnelle et met en avant les compétences acquises durant la thèse, notamment la capacité à mener à bien des travaux de recherche et à développer son employabilité. 

En savoir plus

2. La rédaction d'un travail de recherche personnel et original

Elle peut prendre la forme d'une dissertation dans la discipline ou d'un essai faisant apparaître la cohérence d'un ensemble de publications à caractère scientifique (« thèse à articles ») dont le doctorant est auteur ou coauteur (en fonction du règlement du collège de doctorat du domaine considéré, faire le lien vers pages doctorat des facs).

En savoir plus

3. La soutenance de thèse

La présentation publique de ce travail (la « soutenance de thèse ») mettant en évidence ses qualités, son originalité ainsi que les capacités de vulgarisation scientifique du candidat.

vid-img-1

Panorama des soutenances de thèse

Après des années de formations doctorales, l'examen oral qu'est la soutenance de thèse permet aux docteurs en devenir de s'exprimer devant un public et un jury de spécialistes. L'occasion de revenir avec eux sur quelques-uns des thèmes abordés à l'Université de Liège.

Contact
Administration de la Recherche et Innovation - Affaires doctorales
voir l'équipe de l'administration Recherche et Innovation