L’« Open Science » regoupe l’ensemble des processus qui sont mis en œuvre à l’initiative des instances politiques et du milieu scientifique afin de promouvoir une plus grande ouverture dans la recherche.

Open science

Cette dynamique trouve son origine et ses justifications dans des intérêts variés : d’un point de vue scientifique, elle permet d’améliorer l’efficacité et la qualité de la recherche en facilitant le partage de données ainsi que la réplication et la validation des expériences scientifiques, d’un point de vue économique, les résultats de la recherche financés par des fonds publics sont considérés comme des biens publics qui devraient être disponibles pour tous, tout en respectant les principes de base de confidentialité et de propriété intellectuelle.

La portée de l’Open Science s’avère extrêmement large quand on considère l’ensemble des actions qui permettent de partager des ressources et des résultats. Dans le monde académique, le terme « Ouvert » peut ainsi s’appliquer aux publications scientifiques, aux données de la recherche, aux procédures d’évaluations, aux outils de formation et d’enseignement, etc.

Parmi les initiatives lancées ces dernières années, notamment sous l’impulsion de la Commission Européenne, les points d’actions majeures concernent l’accès ouvert aux publications (Open Access) et l’accès ouvert aux données de la recherche (Open Data).

Partagez cette page